vendredi 9 mai 2008

8 Mai






Hier, commémoration du 8 mai 1945...
Dans notre village,

bon nombre des habitants sont là

pour ce moment où l'on se souvient de ceux dont la vie s'est arrétée pendant cette guerre..

Chacun sait, se souvient que

dans chaque famille qui vivait au village à cette époque,

il y eut un père, un frère,un enfant....qui a payé de sa vie .



Et l'annonce de la fin de cette guerre est encore dans l'esprit de tous !

J'étais, quant à moi, une toute petite fille

j'entends encore les cloches sonner ..

."La guerre est finie" !

disaient les adultes...

Je vivais dans une petite ville de province
qui avait été complètement "rasée"
par les bombardements des derniers combats ...


Cette ville était comme un fantôme,
des maisons éventrées ,
aux fenêtres desquelles flottaient encore des rideaux accrochés .
Ce n'était que silence,
hébètées,
Des personnes devenues anonymes, marchaient,
les yeux dans le vague...
savaient elles encore où elles allaient...?
Ce n'était que silence..
pas un oiseau, pas un enfant jouant,
aucune musique, aucun chant..
seuls là haut, pendus aux murs des maisons éventrées, des battants
de fenêtres claquaient, laissant tomber des débris de vitres...

Et toujours les rideaux qui volaient ça et là,
comme une caresse.

Du haut de mes 7 ans,
laissant ces adultes préoccupés à réorganiser la vie,
j'avais trouvé refuge contre une porte métallique,
qui au soleil ,était chaude ,
et je m'y blotissais !
Un jour, je ne sais pour quelle raison,
j'ai poussé cette porte,
elle donnait sur un jardin
complètement envahi par de hautes herbes,
des camélias ,
immenses à mes yeux,
étaient en fleurs.
Et là,
tous les oiseaux de la ville avaient dû s'y réfugier...
ce n'était que musique,
battements d'ailes en tous sens, jeux entre eux...

Là,
malgré tout le chaos environnant,
la vie était présente,
la vie reprenait ses droits malgré tout.







Ce quilt m'a été inspiré , en écoutant la musique de Messiaen


Sur le fond chaotique (soies piècées) , des oiseaux se sont perchés (broderies sur avalon, appliquées ) sur une branche tordue de douleur, mais portant malgré tout, des camélias en fleurs...



La vie malgré tout !

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci pour ce récit qui raconte si joliment un épisode si cruel de notre histoire.
Et ta conclusion "la vie malgré tout" ne peut que trouver un écho chez moi dont la vie est intimement liée à ces tristes évênements. Ma mère, 73 ans, est née à Paris, plus exactement à La Haye les Roses et la guerre l'a jetée avec sa famille sur les routes de l'exode ; elle avait cinq ans et garde une frayeur résiduelle au passage bruyant des avions... C'est en Touraine que c'est arrêté leur périple avec toute une vie à recommencer. Mes grand-parents et leur cinq enfants ont beaucoup souffert au début puis progressivement la vie a repris ses droits mais le regret de leur situtation passée est resté ; leur vie aurait-elle été meilleure à Paris ? nul ne le saura jamais.
Mais là où je suis concernée c'est que ma mère devenue tourangelle a rencontré un tourangeau ce qui nous a permis à mes frères et moi de voir le jour !
Et, ironie du sort quand on sait le mal que cette guerre a fait, ma vie y est liée. Sans elle, sans l'exode, jamais ma mère n'aurait rencontré mon père et je ne serais pas là à t'écrire ma version de la "vie malgré tout"...
Et des histoires comme celles-ci, il y en a plein.
Merci pour ton blog, tes réalisations et tes écrits toujours si bien tournés...
Bon week-end...
Amicalement,

Pretty Woman
http://www.patchssionnement.canalblog.com/

Anonyme a dit…

bonjour !!pretty ma mamn aussi à exodée vers la touraine !!! elle venait de perdre son fiance aux première offensives ennemies !!! elle a rencontré mon père en revenant vivre près de sa mère dans mon village natal !! mon père l'a rencontré !! ils se sont mariés mon frère est né 9 mois plus tard en 1943 !! moi j'ai été fêté car née en avril 1946 !!! bref ainsi va la vie !! en lisant ton message je pensais à oradour sur glane où je suis passée il y a quelques années avec ma dernière fille !! j'ai eu l'impression malgré le silence .. entendre des voix .... hé oui !! il ne faut surtout pas oublier !!! mais continuer à vivre .. j'ai véçu 15 ans en allemagne !!! je peux vous dire que je m'en suis posée des questions .. un peuple discipliné en effet mais malgré tout ambitieux de vivre et de continuer à évoluer !!! je suis allée à Berlin avec mes deux dernières filles après la chute du mur ... j'ai vu ... mais voilà la vie reprend son cours ... les les générations suivantes comprendront elles ce que nous avons vu .. entendu ... ce que nos yeux ont constatés ???? ainsi va la vie .... mais ne pas oublier surtout pas ne pas oublier .... les villages portent encore les noms de ceux qui se sont "sacrifiés" .... ne pas oublier !!! marie 62

Sylvie L. a dit…

je n'arrive pas à voir "en grand" ton patch, mais j'aime beaucoup son histoire, la vie reprend ses droits, heureusement car l'homme est un tel prédateur ...
la musique de Messian est pour moi associée de merveilleux souvenirs (entre autre inauguration de l'orgue à Radio France, dans la salle qui porte désormais son nom, il était assis juste derriere moi ... et je n'ai jamais osé lui demander un autographe !!!)
pour les souvenirs ... je suis plutot dans la tranche 68 ! c'est à la mode!
bises

Le Passe Temps a dit…

Sylvie, merci de cette remarque...j'ai changé la photo du bas de la page...Et j'ignore pourquoi..il est impossible de l'agrandir !Est-ce parce que c'est une copie ( j'ai recadré l'original ? )

Mimiblue a dit…

Je le connais ce patch, et j'avais aimé l'histoire de cette fleur s'épanouissant, seule, en souvenir du temps passé, au milieu des ruines et des saccages.
Je t'embrasse au passage.

Mimiblue a dit…

Je l'ouvre personnellement sans problème, cette photo !

yvette a dit…

Hi Nicole,

Thanks for your kind comment on my blog. Your works of art are very inspiring and touching. This quilt (and story) is simply amazing.

To answer your question, I live in Singapore, and I'm not French, nor speak the language, unfortunately. I use an online translation service that helps me understand your blog entries.

You mentioned in your previous posts that you don't have a lot of blog entries, but let me assure you that your entries with quality work, stories and exciting experiences are worth more than mundane ones! :>

God bless and have a great weekend ahead! :>

Yvette

Anonyme a dit…

Magnifique ce patchwork empreint de messages et d'espoir !

Anonyme a dit…

Un plaisir, ces travaux !, comme j’ai récemment dit.

Et touchants les mots qui parlent du passé… Je viens de lire, à cet égard, Elle s’appelait Sarah, de Tatiana de Rosnay, dont le sujet ce sont les rafles du Vel d’Hiv… Et oui… La vie malgré tout…

Je n’ai pas de problème pour ouvrir la photo, dont je vais vous laisser le lien pour le cas où ça marche pour les personnes que n’y arrivent pas :

http://2.bp.blogspot.com/__y69yV4NUK8/SCUq2oDE_jI/AAAAAAAABDk/JmEgEzmgJlw/s1600-h/P4010033.JPG

Cordiale et admirativement,
Candi

/* Debut Stats ----------------------------------------------- */ /* Fin stats ----------------------------------------------- */